Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 14:14
Remerciements de Madame MARTIN Marie-Neige

Carte reçue le 18/03/2015

Repost 0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 19:22

Nous avons encore une triste nouvelle à vous annoncer ce soir:

 

Nous venons d'apprendre le décès de Monsieur CHABROL Clément.

Il s'est éteint à l'âge de 89 ans.

Nous vous avions signalé le 11 mars son hospitalisation:

http://fgrcf-orange.over-blog.com/2015/03/monsieur-chabrol-clement.html

 

La bénédiction religieuse aura lieu à l'église Saint Florent d'Orange Jeudi 19 mars à 14h30.

 

Les membres de notre Section et moi-même s'associent pour présenter les condoléances les plus sincères à la famille très affectée par cette disparition.

 

Une pensée pour la famille

                                     

 

 

Repost 0
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 13:37

Madame COMBE m'a appris ce matin la disparition de son mari Yves COMBE.

 

Les obsèques se dérouleront aujourd'hui 17 mars à 15h30 au Centre Funéraire d'ORANGE.

 

Tous les membres de la Section d'ORANGE de la FGRCF s'associent à ce deuil pour présenter à Madame COMBE ainsi qu'à sa famille très affectée par cette disparition les condoléances les plus sincères.

                                   

                                       

Repost 0
8 mars 2015 7 08 /03 /mars /2015 08:22
25 mars 2015: Repas convivial au Mas de l’Olivier

Fédération Générale des Retraités du Chemin de Fer

Section d’Orange

Repas convivial au Mas de l’Olivier

Lieu : Chemin Clos Cavalier Orange (près du Centre Hospitalier d’Orange)

Date : le 25 mars 2015 à 12h30

Menu :

  • Kir de bienvenue
  • Feuilletés saucisse tapenade et ses croutons
  • Croustade de poireau confit et chèvre fondant
  • Cuisse de volaille farcie à l’ancienne
  • Gratin dauphinois
  • Haricots verts
  • Fromage (plateau)
  • Assiette gourmande
  • Café
  • Vins (rouge rosé)

Le prix est de 24 euros par personne pour les adhérents et de 26 euros pour les non- adhérents

Inscription au plus tard le 15 mars 2015 en joignant le chèque correspondant au nombre de participants libellé au nom de « FGRCF ORANGE » auprès de :

  • M. LAFONT Jean-Paul 14 Lotissement les grands prés 84100 ORANGE

   Tél : 04 90 51 64 80

  • M. MAAMERI Jean-Baptiste 13 Terrasses de Font Loriol 84600 VALREAS

  Tél : 04 90 28 15 24

  • M. MAURIN René 36 Lot les Prés de Croze 84100 ORANGE

  Tél : 04 90 11 02 02

 

Amicales salutations du Président et de toute l’équipe de la section d’ORANGE de la FGRCF

Le Président

M. LAFONT Jean Paul

Repost 0
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 16:17

Mensualisation :

Le fractionnement de la pension trimestrielle du retraité cheminot, la FGRCF s’en serait bien passée, on ne l’a pas demandé, il a été imposé par la situation financière des banques et reconduit d’année en année. Mais nous disons que c’est la moins mauvaise des solutions, dès lors qu’il nous permet de conserver l’avantage du paiement en début de trimestre et surtout la règle du trimestre acquis en cas de décès (décès du retraité en janvier, la veuve conserve 2 demi pensions, à défaut de veuve, c’est 2 mois de pension qui sont conservés par la famille).

Réflexion de Mr le Président,

Il est fort à craindre qu'on aboutisse à terme à une mensualisation de nos pensions.

Plusieurs raisons :

1. Les autres régimes, y compris les régimes de retraites

complémentaires et le grands régimes spéciaux comme EDF/GDF par exemple ont déjà muté vers la mensualisation.

2. La SNCF qui supporte le coût (coût de trésorerie) du paiement trimestriel et d'avance des pensions (sur sa cotisation "T2"), celle qui finance nos avantages de retraite spécifiques, pousse dans le sens d'une réduction de cette charge pour se trouver dans des conditions de concurrence égales avec d'autres opérateurs ferroviaires (privés).

3. Enfin, même si les représentants des assurés au CA de CPR (OS, FGRCF) votent contre un texte prévoyant la mensualisation, le texte sera considéré comme ayant reçu un avis favorable du CA si les représentants de la SNCF et le président du CA émettent un avis favorable, puisqu'ils sont majoritaires.

4. En outre, le CA donne simplement un avis qui ne lie pas les pouvoirs publics.

C'est pour ces raisons, et bien que non demandeurs, que nous avons dit que la fragmentation des pensions pratiquée depuis deux ans, était la moins mauvaise des solutions. Elle maintient le principe du paiement trimestriel et d'avance. La date d'attribution de la pension de réversion n'est pas modifiée (premier jour du trimestre qui suit le décès) et l'épouse (ou la famille) conserve le bénéfice du trimestre au cours duquel le décès du retraité est intervenu.

Tout le monde a bien compris que la mensualisation, outre le fait que les sommes mises à disposition du pensionné sont différées (scindées en trois fois), modifie la date d'attribution de la pension de réversion. Dans la mensualisation, c'est le premier jour du mois qui suit le décès et non du trimestre. Cela signifie que le bénéficiaire de la pension de réversion (souvent la veuve) devra en outre reverser à la Caisse la pension directe correspondant à la période postérieure au décès.

Autre question : on parle de paiement mensuel, mais on est incapable de dire aujourd'hui (et on ne l'a vu écrit nulle part) s'il s'agira d'un paiement d'avance ou à terme échu, ce qui n'est pas la même chose bien entendu.

Devant cet état de fait, la stratégie de la FGRCF pourrait être d'essayer de négocier d'autres avantages en contrepartie de la mensualisation (attribution aux pensionnés des mesures d'accompagnement de la réforme des retraites dont ils ont été privés, par exemple, mais ce n'est qu'un exemple).

 

 

 

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 16:08
Dîner spectacle le 28 Février à 20h

http://www.laprovence.com/article/edition-haut-vaucluse/3280689/larmenie-se-devoile-le-temps-dune-soiree-cabaret.html

Le CCAS d'Orange organise un dîner spectacle "Cabaret Arménien" à l'Espace Daudet.

Ce spectacle est proposé par la jeunesse Arménienne de France à Marseille.

Direction: Pascal CHAMASSIAN.

 

Créée dans les années 60, cette troupe de 35 danseurs a joué sur les plus belles scènes françaises.
Forte d'une mise en scène moderne et novatrice mais aussi d'un métissage musical subtil, cette représentation s'inscrit dans le monde du spectacle avec finesse et brio.

 

Inscription en téléphonant ou en vous rendant au "Service Manifestation" à côté de la bibliothèque Municipale d'Orange

Téléphone: 04 90 51 57 57

Tarif unique: 30 euros repas compris

Repost 0
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 11:06
25 mars 2015: Assemblée Générale

Cliquez sur le lien ci-dessous pour y accéder:

http://www.fgrcf-orange.fr/25-mars-2015--assembleacutee-geacuteneacuterale.html

 

 

 

 

                   

 

 

 

Convocation à l'Assemblée Générale 2015

Cher adhérent, chère adhérente, chers amis,

 

Vous êtes cordialement invité(e) à l'assemblée générale annuelle qui aura lieu le mercredi 25 mars 2015 à 9h45 dans la salle de réunion de la gare d'Orange.

 

Ordre du jour:

  • Rapport moral de la Section par le Secrétaire.
  • Rapport financier de la Section par le Trésorier.
  • Election des membres du bureau.
  • Projet des activités de la section pour 2015.
  • Questions diverses.

 

L’animatrice de la réunion sera Madame Elisabeth ALRIC, Animatrice coordinatrice et Présidente de la Section FGRCF de Marseille.

Madame ALRIC sera assistée par Monsieur Robert FRANCESCHI, Responsable Régional de la FGRCF et Président de la Section de Miramas.

 

Clôture de l'assemblée générale vers 12H.

A l'issue de l'AG vous êtes invité(e) au verre de l’amitié.

 

La réunion sera suivie d’un repas amical au restaurant Lou Mas de L’Olivier, Chemin du Clos Cavalier Orange à 12h30 (situé près du Centre Hospitalier d’Orange).

 

...........................................................................................................................................

En cas d’empêchement, merci de compléter et nous transmettre votre pouvoir ci-dessous.

 

Pouvoir Assemblée Générale

 

Je soussigné …………………………………., membre de l’association FGRCF, donne pouvoir au membre dénommé ci-après :

…………………………………………………… demeurant à ………………………………………………………….

afin de me représenter lors de l’Assemblée Générale qui se tiendra le 25 mars 2015, en gare d’Orange.

Elle prendra ainsi, part aux votes des résolutions et aux délibérations qui seront à l’ordre du jour.

Fait pour valoir ce que de droit

à ………………………………….. Signature

 

Repost 0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 10:36

 

Le reportage de la journée est ici:

http://www.fgrcf-orange.fr/15-janvier-gacircteau-des-rois.html

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Section d’Orange

 

Chers Adhérents, Chers Amis,

 

Comme les années précédentes, les membres du Bureau de la Section et moi-même nous vous invitons Jeudi 15 janvier 2015 à 14h30 à la Salle Festive de la Maison des Associations, Route de Caderousse à Orange.

  • A venir tirer les Rois.
  • A participer aux deux loteries dotées de nombreux lots.
  • Dans une ambiance musicale conviviale nous interpréterons en solo, duo ou en chœur vos chansons préférées. Il n’est pas nécessaire d’avoir des talents de chanteur !
  • Jouer aux cartes, Scrabble, Puissance 4, Rummikub, Othello, Sudoku…
  • Initiation à l’informatique.

 

Il vous sera demandé une participation de 5 euros par personne à régler le jour de la réunion.

 

Veuillez-vous inscrire avant le 25 décembre 2014 dans la limite de 80 personnes MAXIMUM (prescription de sécurité imposée par la ville d’Orange pour la salle) auprès de :

  • M. LAFONT : 04 90 51 64 80
  • M. et Mme MAAMERI : 04 90 28 15 24
  • M. MAURIN : 04 90 11 02 02

 

Venez nombreux, ce sera une nouvelle occasion de se retrouver.

Bien amicalement.

Le Président

M. LAFONT Jean-Paul

 

……………………………………………………………………………………………

D’autre part, nous procèderons le 15 janvier 2015 au recouvrement de la cotisation annuelle de la FGRCF.

Le montant, fixé par la Fédération, est de :

  • 39,30 Euros pour une Carte Couple.
  • 26,20 Euros pour les Retraités SNCF ou les Sympathisants.
  • 14,90 Euros pour les Reversions SNCF.

 

Le paiement de la cotisation sera effectué EXCLUSIVEMENT par chèque (raison de sécurité) rédigé à l’ordre de « FGRCF ».

 

 

 

Repost 0
29 décembre 2014 1 29 /12 /décembre /2014 10:06

 

Source:Par Laurence Le Dren le 23 décembre 2014 Journal "Notre Temps"

Hausse du timbre et du gazole, compte pénibilité, CSG, première tranche d’impôt, SMIC, RSA… Les changements qui prennent effet le 1er janvier 2015.

• Vie quotidienne

- Le prix du timbre augmente de 7% au 1er janvier 2015. La lettre prioritaire à timbre rouge passe de 0,66€ à 0,76€ et le timbre vert progresse de 0,61€ à 0,68€. Une hausse moyenne de 1% est également prévue pour les colis. À lire: Vos colis au meilleur prix

- Le prix du litre gazole augmente de 4 centimes sous l’effet de deux taxes. L'État relève la taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques (TICPE) et applique la taxe carbone qui remplace l'écotaxe. Le prix du gazole reste néanmoins très avantageuxdébut 2015: le litre est passé sous la barre d’un euro. C’est le moment de remplir sa cuve.

- Le bisphénol A, utilisé pour protéger l’intérieur de certaines boîtes de conserve ou canettes, est désormais interdit dans les contenants alimentaires. À lire: Bisphénol A, les risques pour la santé?

- Les détecteurs de fumée deviennent obligatoires (à partir du 8 mars 2015 ) pour tous les logements. À lire: Les détecteurs de fumée obligatoires en 2015

- Les transports en Ile-de-France augmentent de 2,9% en moyenne. Le ticket à l’unitépasse à 1,80€. Avec l’entrée en vigueur du tarif unique du pass Navigo, tous les Françiliens voyageront dans leur région pour un forfait de 70€ par mois.

- Les tarifs de la SNCF enregistrent une hausse allant jusqu'à 2,6%, selon le type de train et de billet. Cette la majoration sera effective le 31 décembre 2014.

- Le prix de la course de taxi est majoré de 1%, conformément à un arrêté du gouvernement.

• Impôts

- La première tranche d’impôt sur le revenu est supprimée. Cette mesure devrait bénéficier à 6,1 millions de foyers. À lire: Impôts 2015, à qui profite la suppression de la première tranche d'impôt?

- La redevance audiovisuelle passe de 133 à 136€ en métropole (86€ en Outre-mer).

- Près de 460 000 retraités devraient payer davantage de CSG mais 700 000 en payerons moins! L’exonération de CSG et l’attribution du taux réduit (3,8%) seront désormais appliquées en fonction du revenu fiscal de référence des retraités et non du montant de l’impôt payé. À lire: Payerez-vous davantage de CSG en 2015?

• Travail

- Le SMIC est revalorisé de 0,8%, c'est-à-dire 1457,52€ bruts mensuels (9,61€ bruts par heure).

-Le compte pénibilité entre partiellement en vigueur dès janvier 2015. Il permet aux salariés qui exercent des métiers pénibles d’accumuler des points pour se former, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite. À lire: Compte pénibilité, des points pour quels avantages

- Un compte personnel de formation est créé. Il accompagnera désormais chaque salarié durant toute sa carrière, y compris pendant d’éventuelles périodes de chômage.

- Le plafond de la sécurité sociale passe à 3170€ mensuels (38 040€ par an).

- Les fonctionnaires de catégorie C, soit près de la moitié des effectifs, se voient attribuer cinq points d’indice (277,81€ bruts annuels). Cette mesure, annoncée dès 2013 en même temps que le gel du point d’indice, vise à maintenir la rémunération de ces agents au-dessus du Smic.

• Retraite

- Retraites complémentaires: augmentation des taux contractuels obligatoires de cotisation Arrco et Agirc de 0,1 point. À lire: Retraites complémentaires, faudra-t-il attendre 64 ans pour la toucher?

• Aid
es

- Le revenu de solidarité active (RSA) "socle" augmente de 0,9%, passant de 509,30€ à513,88€ mensuels pour une personne seule. Le RSA est porté 770,82€ pour une personne seule avec un enfant et 1079,14€ pour un couple avec deux enfants.

- Le cumul de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex minimum vieillesse) avec une petite activité rémunérée est désormais possible. Une limite: cette rémunération complémentaire ne doit pas excéder 30% du SMIC pour une personne seule et 50% du SMIC pour un couple. Rappelons que l'ASPA représente 800€ mensuels. À lire: Trois mesures en faveur des retraités les plus modestes.

• Donation, immobilier

- Les donations de logements neufs aux enfants et petits-enfants, réalisées avant fin 2016, bénéficient d’un abattement exceptionnel de 100 000 euros. Même avantage pour les donations de terrains jusqu’à fin 2015, à condition qu’ils soient construits par la suite. L’abattement joue aussi pour une donation à un conjoint ou du partenaire de Pacs; il s’élève à 45 000€ pour une donation au profit d’un frère ou d’une sœur, et de 35 000€ pour une donation à une autre personne.

- Il sera possible de louer à ses enfants ou à ses parents sans perdre l’avantage fiscal du dispositif Pinel, à condition d’avoir acheté ce bien à compter du 1er janvier 2015 et de respecter les plafonds de loyer et de ressources. L’engagement de location minimale passe à six ou neuf ans, avec un taux de réduction d’impôt de 12% pour six ans, 18% pour neuf ans

Par Laurence Le Dren le 23 décembre 2014

Hausse du timbre et du gazole, compte pénibilité, CSG, première tranche d’impôt, SMIC, RSA… Les changements qui prennent effet le 1er janvier 2015.


• Vie quotidienne

- Le prix du timbre augmente de 7% au 1er janvier 2015. La lettre prioritaire à timbre rouge passe de 0,66€ à 0,76€ et le timbre vert progresse de 0,61€ à 0,68€. Une hausse moyenne de 1% est également prévue pour les colis. À lire: Vos colis au meilleur prix

- Le prix du litre gazole augmente de 4 centimes sous l’effet de deux taxes. L'État relève la taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques (TICPE) et applique la taxe carbone qui remplace l'écotaxe. Le prix du gazole reste néanmoins très avantageuxdébut 2015: le litre est passé sous la barre d’un euro. C’est le moment de remplir sa cuve.

- Le bisphénol A, utilisé pour protéger l’intérieur de certaines boîtes de conserve ou canettes, est désormais interdit dans les contenants alimentaires. À lire: Bisphénol A, les risques pour la santé?

- Les détecteurs de fumée deviennent obligatoires (à partir du 8 mars 2015 ) pour tous les logements. À lire: Les détecteurs de fumée obligatoires en 2015

- Les transports en Ile-de-France augmentent de 2,9% en moyenne. Le ticket à l’unitépasse à 1,80€. Avec l’entrée en vigueur du tarif unique du pass Navigo, tous les Françiliens voyageront dans leur région pour un forfait de 70€ par mois.

- Les tarifs de la SNCF enregistrent une hausse allant jusqu'à 2,6%, selon le type de train et de billet. Cette la majoration sera effective le 31 décembre 2014.

- Le prix de la course de taxi est majoré de 1%, conformément à un arrêté du gouvernement.

• Impôts

- La première tranche d’impôt sur le revenu est supprimée. Cette mesure devrait bénéficier à 6,1 millions de foyers. À lire: Impôts 2015, à qui profite la suppression de la première tranche d'impôt?

- La redevance audiovisuelle passe de 133 à 136€ en métropole (86€ en Outre-mer).

- Près de 460 000 retraités devraient payer davantage de CSG mais 700 000 en payerons moins! L’exonération de CSG et l’attribution du taux réduit (3,8%) seront désormais appliquées en fonction du revenu fiscal de référence des retraités et non du montant de l’impôt payé. À lire: Payerez-vous davantage de CSG en 2015?

• Travail

- Le SMIC est revalorisé de 0,8%, c'est-à-dire 1457,52€ bruts mensuels (9,61€ bruts par heure).

-Le compte pénibilité entre partiellement en vigueur dès janvier 2015. Il permet aux salariés qui exercent des métiers pénibles d’accumuler des points pour se former, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite. À lire: Compte pénibilité, des points pour quels avantages

- Un compte personnel de formation est créé. Il accompagnera désormais chaque salarié durant toute sa carrière, y compris pendant d’éventuelles périodes de chômage.

- Le plafond de la sécurité sociale passe à 3170€ mensuels (38 040€ par an).

- Les fonctionnaires de catégorie C, soit près de la moitié des effectifs, se voient attribuer cinq points d’indice (277,81€ bruts annuels). Cette mesure, annoncée dès 2013 en même temps que le gel du point d’indice, vise à maintenir la rémunération de ces agents au-dessus du Smic.

• Retraite

- Retraites complémentaires: augmentation des taux contractuels obligatoires de cotisation Arrco et Agirc de 0,1 point. À lire: Retraites complémentaires, faudra-t-il attendre 64 ans pour la toucher?

• Aid
es

- Le revenu de solidarité active (RSA) "socle" augmente de 0,9%, passant de 509,30€ à513,88€ mensuels pour une personne seule. Le RSA est porté 770,82€ pour une personne seule avec un enfant et 1079,14€ pour un couple avec deux enfants.

- Le cumul de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex minimum vieillesse) avec une petite activité rémunérée est désormais possible. Une limite: cette rémunération complémentaire ne doit pas excéder 30% du SMIC pour une personne seule et 50% du SMIC pour un couple. Rappelons que l'ASPA représente 800€ mensuels. À lire: Trois mesures en faveur des retraités les plus modestes.

• Donation, immobilier

- Les donations de logements neufs aux enfants et petits-enfants, réalisées avant fin 2016, bénéficient d’un abattement exceptionnel de 100 000 euros. Même avantage pour les donations de terrains jusqu’à fin 2015, à condition qu’ils soient construits par la suite. L’abattement joue aussi pour une donation à un conjoint ou du partenaire de Pacs; il s’élève à 45 000€ pour une donation au profit d’un frère ou d’une sœur, et de 35 000€ pour une donation à une autre personne.

- Il sera possible de louer à ses enfants ou à ses parents sans perdre l’avantage fiscal du dispositif Pinel, à condition d’avoir acheté ce bien à compter du 1er janvier 2015 et de respecter les plafonds de loyer et de ressources. L’engagement de location minimale passe à six ou neuf ans, avec un taux de réduction d’impôt de 12% pour six ans, 18% pour neuf ans

Hausse du timbre et du gazole, compte pénibilité, CSG, première tranche d’impôt, SMIC, RSA… Les changements qui prennent effet le 1er janvier 2015.


• Vie quotidienne

- Le prix du timbre augmente de 7% au 1er janvier 2015. La lettre prioritaire à timbre rouge passe de 0,66€ à 0,76€ et le timbre vert progresse de 0,61€ à 0,68€. Une hausse moyenne de 1% est également prévue pour les colis. À lire: Vos colis au meilleur prix

- Le prix du litre gazole augmente de 4 centimes sous l’effet de deux taxes. L'État relève la taxe intérieure sur la consommation de produits énergétiques (TICPE) et applique la taxe carbone qui remplace l'écotaxe. Le prix du gazole reste néanmoins très avantageuxdébut 2015: le litre est passé sous la barre d’un euro. C’est le moment de remplir sa cuve.

- Le bisphénol A, utilisé pour protéger l’intérieur de certaines boîtes de conserve ou canettes, est désormais interdit dans les contenants alimentaires. À lire: Bisphénol A, les risques pour la santé?

- Les détecteurs de fumée deviennent obligatoires (à partir du 8 mars 2015 ) pour tous les logements. À lire: Les détecteurs de fumée obligatoires en 2015

- Les transports en Ile-de-France augmentent de 2,9% en moyenne. Le ticket à l’unitépasse à 1,80€. Avec l’entrée en vigueur du tarif unique du pass Navigo, tous les Françiliens voyageront dans leur région pour un forfait de 70€ par mois.

- Les tarifs de la SNCF enregistrent une hausse allant jusqu'à 2,6%, selon le type de train et de billet. Cette la majoration sera effective le 31 décembre 2014.

- Le prix de la course de taxi est majoré de 1%, conformément à un arrêté du gouvernement.

• Impôts

- La première tranche d’impôt sur le revenu est supprimée. Cette mesure devrait bénéficier à 6,1 millions de foyers. À lire: Impôts 2015, à qui profite la suppression de la première tranche d'impôt?

- La redevance audiovisuelle passe de 133 à 136€ en métropole (86€ en Outre-mer).

- Près de 460 000 retraités devraient payer davantage de CSG mais 700 000 en payerons moins! L’exonération de CSG et l’attribution du taux réduit (3,8%) seront désormais appliquées en fonction du revenu fiscal de référence des retraités et non du montant de l’impôt payé. À lire: Payerez-vous davantage de CSG en 2015?

• Travail

- Le SMIC est revalorisé de 0,8%, c'est-à-dire 1457,52€ bruts mensuels (9,61€ bruts par heure).

-Le compte pénibilité entre partiellement en vigueur dès janvier 2015. Il permet aux salariés qui exercent des métiers pénibles d’accumuler des points pour se former, travailler à temps partiel ou partir plus tôt à la retraite. À lire: Compte pénibilité, des points pour quels avantages

- Un compte personnel de formation est créé. Il accompagnera désormais chaque salarié durant toute sa carrière, y compris pendant d’éventuelles périodes de chômage.

- Le plafond de la sécurité sociale passe à 3170€ mensuels (38 040€ par an).

- Les fonctionnaires de catégorie C, soit près de la moitié des effectifs, se voient attribuer cinq points d’indice (277,81€ bruts annuels). Cette mesure, annoncée dès 2013 en même temps que le gel du point d’indice, vise à maintenir la rémunération de ces agents au-dessus du Smic.

• Retraite

- Retraites complémentaires: augmentation des taux contractuels obligatoires de cotisation Arrco et Agirc de 0,1 point. À lire: Retraites complémentaires, faudra-t-il attendre 64 ans pour la toucher?

• Aid
es

- Le revenu de solidarité active (RSA) "socle" augmente de 0,9%, passant de 509,30€ à513,88€ mensuels pour une personne seule. Le RSA est porté 770,82€ pour une personne seule avec un enfant et 1079,14€ pour un couple avec deux enfants.

- Le cumul de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA, ex minimum vieillesse) avec une petite activité rémunérée est désormais possible. Une limite: cette rémunération complémentaire ne doit pas excéder 30% du SMIC pour une personne seule et 50% du SMIC pour un couple. Rappelons que l'ASPA représente 800€ mensuels. À lire: Trois mesures en faveur des retraités les plus modestes.

• Donation, immobilier

- Les donations de logements neufs aux enfants et petits-enfants, réalisées avant fin 2016, bénéficient d’un abattement exceptionnel de 100 000 euros. Même avantage pour les donations de terrains jusqu’à fin 2015, à condition qu’ils soient construits par la suite. L’abattement joue aussi pour une donation à un conjoint ou du partenaire de Pacs; il s’élève à 45 000€ pour une donation au profit d’un frère ou d’une sœur, et de 35 000€ pour une donation à une autre personne.

- Il sera possible de louer à ses enfants ou à ses parents sans perdre l’avantage fiscal du dispositif Pinel, à condition d’avoir acheté ce bien à compter du 1er janvier 2015 et de respecter les plafonds de loyer et de ressources. L’engagement de location minimale passe à six ou neuf ans, avec un taux de réduction d’impôt de 12% pour six ans, 18% pour neuf ans.

Repost 0
29 novembre 2014 6 29 /11 /novembre /2014 11:01

Source: Magazine "Notre temps"

 

La perte de la "demi-part des veuves" a augmenté l'impôt de nombreux contribuables en 2014. Cet avantage est pourtant maintenu pour certaines personnes. Vérifiez vos droits.

Pour de nombreux contribuables, la réception des avis d’imposition a jeté un froid. En effet, parmi les foyers fiscaux imposés en 2014, près de 37% ont vu leur impôt augmenter, selon une note de Bercy commentée par le quotidien Le Monde mardi 9 septembre. La suppression de la "demi-part des veuves" fait partie des multiples motifs cités pour expliquer les hausses d’impôt. Qu’en est-il?

Une réduction d'impôt passée de 855 euros à zéro

Décidée en 2008, la suppression progressive de la demi-part de quotient familial accordéeaux parents isolés (dite "demi-part des veuves") destinée aussi bien aux parents veufs que divorcé(e)s ou célibataires, est devenue pleinement effective en 2014. Au fil des années, cet avantage a été graduellement restreint pour les contribuables qui ont élevé un enfant seul(e) pendant moins de cinq ans. Plafonnée à 855 euros en 2010 (revenu 2009), la réduction d’impôt a été limitée à 120 euros en 2013, et a totalement disparu en 2014.

Enfant élevé seul(e) pendant cinq ans et plus: demi-part maintenue

En revanche, la demi-part est maintenue pour les personnes qui vivent seules et ont élevé un enfant seule pendant au moins cinq ans. Dans ce cas, elle peut procurer une réduction d’impôt allant jusqu'à 897 euros. Détail pratique important, n'oubliez pas de cocher la case L sur votre déclaration de revenu pour l'obtenir.

La perte de la "demi-part des veuves" concerne particulièrement les contribuables retraités, touchés aussi par la fiscalisation des majorations de pensions de 10% versées aux parents de trois enfants et plus.

Pour atténuer les effets cumulés de ces mesures, le gouvernement a fait plusieurs gestes: décote fiscale révélée, barème de l’impôt indexé sur l’inflation et enfin réduction d’impôt profitant à plus de trois millions de ménages modestes.

A lire:

 

Les avis d'imposition disponibles, en partie, depuis le lundi 11 août 2014 intègrent une nouvelle réduction d’impôt pour les ménages modestes, jusqu’à 350 euros pour une personne seule et 750 euros pour un couple.

Une réduction d’impôt allant jusqu’à 350 euros pour une personne seule et 700 euros pour un couple. C’est ce dont vont bénéficier près de 3 millions de contribuables sur leur dernier avis d'imposition, disponible le 11 août . Grâce à cette disposition, près de 1,9 million de personnes sortiront de l’impôt.

Coût de ce dispositif de réduction d’impôt: pas moins d’1,16 milliard d’euros. Le but: faire sortir de l’impôt les nouveaux contribuables, qui, à cause des nouvelles dispositions fiscales de 2012 et 2013 sont entrés dans l’impôt alors que leurs revenus n’ont pas augmenté.

Cette "nouvelle réduction d’impôt sur le revenu 2014" concerne les contribuablesdont le revenu fiscal de référence calculé au titre de 2013 est:
inférieur à 14 144 euros pour une personne seule pour bénéficier d’une réduction d’impôt comprise entre 1 et 350 euros. 
inférieur à 28 289 euros pour un couple (2 parts) pour bénéficier d’une réduction d’impôt comprise entre 1 et 700 euros.



"Des gagnants et des perdants"

"Il y a forcément des gagnants et des perdants, impossible pour l’instant de savoir combien", glisse Vincent Drezet, secrétaire général de Solidaires-Finances publiques, principal syndicat des impôts, cité par le site la-croix.com. "Mais il est certain que pour certains retraités, les gestes fiscaux n’atténuent pas la fin de la demi-part et la fiscalisation de la majoration des pensions".

Repost 0